La route à suivre pour devenir orthodontiste

L’orthodontie est une branche de la dentisterie catégorisée comme étant une spécialisation. Donc, pour devenir un orthodontiste, il faut suivre une formation allant de 2 à 3 ans après avoir obtenu un doctorat en médecine dentaire.

Cette spécialité fait donc partie des objectifs d’amélioration de carrière pour tous les étudiants en dentisterie, mais aussi les dentistes omnipraticiens certifiés. De plus, les praticiens dans ce domaine sont assez rare, les débouchés sont donc quasi certaines pour tous ceux qui veulent évoluer dans l’orthodontie.

La route à suivre pour devenir orthodontiste

Qui peut devenir orthodontiste ?

Suivant ce qui a été cité au-dessus, tout dentiste ayant obtenu son doctorat après avoir suivi un cursus d’étude d’une durée de 5 ans environ peut suivre une formation orthodontiste. Pour cela, il suffit de passer des tests d’entrée dans les divers centres de formations et une fois admis, il suffit de suivre une formation présentée comme étant une orientation vers la branche où l’on traite des problèmes  de mauvaises postures de la mâchoire et des dents.

Les prédispositions pour devenir orthodontiste

Comme dans toutes les branches en médecine, il faut préparer à l’avance son entrée dans l’orthodontie. C’est-à-dire qu’il faut au préalable avoir un bac S pour optimiser ses chances, surtout en ce qui concerne le célèbre concours d’entrée très sélectif, à savoir la première année commune aux études de santé  ou aussi appelée PACES, qui est un vrai parcours du combattant. Après cela, il faut s’orienter vers l’odontologie ou la science dentaire et ce, en décrochant le titre de chirurgien dentaire.

Devenir orthodontiste est de ce fait assez éprouvant puisqu’en tout, il faudra compter 10 à 11 ans d’étude pour pouvoir atteindre son objectif, ce qui implique d’être patient, rigoureux et surtout passionné.

Comment se passe une formation en orthodontie

La formation orthodontiste se passe souvent par la case théorique, pratique et clinique. C’est-à-dire que les étudiants de la branche doivent exercer tout en suivant des cours théoriques. La plupart des formations sont donc perçues comme étant une sorte de stage afin de mettre en condition réelle les étudiants et ce, pour les préparer dans leurs futurs métiers.