Le vaporiseur : à quoi ça sert ?

Le marché du vaporisateur se porte mieux que jamais. De plus en plus de fabricants en font leur spécialité et les produits proposés aux consommateurs sont toujours plus performants. Bien que le vaporisateur soit trop souvent associé uniquement à la consommation de cannabis récréatif ou thérapeutique, ce matériel est également indispensable en aromathérapie et en phytothérapie. Mais à quoi sert concrètement un vaporisateur ? Voici quelques éléments de réponse.

Le vaporiseur extrait les principes actifs des plantes

Le vaporiseur : à quoi ça sert ?

L’extraction des principes actifs des herbes et plantes médicinales en tout genre est la principale utilité du vaporisateur. Egalement appelé
vaporiseur, vapo ou encore vaporizer, un tel appareil chauffe la plante. Les principes actifs ainsi extraits sont alors diffusés sous forme de vapeur que l’on peut directement inhaler. Notons que la vaporisation ne brûle pas la plante. Le consommateur inhale donc bien de la vapeur, mais pas de la fumée.

Le fonctionnement de l’appareil est assez simple. La plante, sous forme de concentré liquide ou de feuilles ou racines séchées et broyées finement, est placée dans un bac. Le vaporisateur chauffe et diffuse une chaleur afin de chauffer le produit à son tour. Le processus de vaporisation est alors enclenché et les principes actifs se dégagent sous l’action de la chaleur.

Le vaporiseur est donc très utilisé en aromathérapie et en phytothérapie. Alors que les plantes médicinales ont longtemps été « consommées » en infusion, la vaporisation permet d’en profiter autrement. Beaucoup de consommateurs de cannabis (à des fins récréatives ou thérapeutiques) investissent également dans un bon vaporisateur parce que c’est l’un des appareils les plus performants pour extraire les cannabinoïdes.

Tous les vaporiseurs ne se valent pas

Le principe de fonctionnement de ces appareils est en général le même, mais tous les vaporisateurs ne se valent pas. Parlons en premier lieu de la qualité. Le marché est actuellement inondé de produits bas de gamme. On peut facilement se laisser duper si le petit prix est le seul critère que l’on prend en compte pour choisir. Sachez qu’un vapo signé par un fabricant reconnu a forcément un certain prix, mais sa durée de vie en vaut largement la peine.

Le système de chauffe est une autre différence à bien étudier avant d’acheter un vapo ou un autre. Pour résumer, un vapo par conduction met directement la plante à vaporiser au contact de la source de chaleur. Un appareil par convection quant à lui, chauffe la plante par le biais d’une chaleur qui se diffuse autour et à travers.

Un vaporiseur par conduction chauffe plus rapidement et ce système permet aux fabricants de proposer un design plus simple. Ce type de vaporisateur coûte également moins cher. Toutefois, le contact direct avec l’élément chauffant augmente les risques de combustion. Les utilisateurs de ce type de vaporiseur peuvent également avoir besoin de mélanger manuellement le produit à vaporiser pour une diffusion homogène de la vapeur. De l’autre côté, un vaporisateur par convection contrôle mieux la température. La chaleur est diffusée de manière plus homogène et il y a peu de risques de combustion. Il met par contre plus de temps à chauffer et coûte aussi plus cher.

En tout cas, ces différences expliquent l’écart de prix en fonction de la marque et du distributeur. Se procurer un vaporisateur auprès d’un distributeur sérieux et d’une marque reconnue est de rigueur pour profiter d’une qualité correcte. Il ne faut pas se laisser systématiquement séduire pas les prix bradés  parce que ça ne vaut pas toujours le coup.

Un bon vaporiseur peut vous être utile au quotidien pour profiter des principes actifs des plantes, dont les effets sur l’organisme sont divers et variés. Investissez obligatoirement dans un vapo de qualité afin d’en tirer pleinement profit. Découvrez également en cliquant ici tous les bienfaits des plantes médicinales, dont certaines sont méconnues.